Neurobiologie intégrative des systèmes cholinergiques

Leader

Research center

25 rue du Docteur Roux
75015 Paris
Christian Bréchot

Institution

CNRS
ED158
Université Pierre et Marie Curie

Laboratory

Phone: 01 45 68 88 05
UMR 3571
LabEx BIO_PYS

Mots clefs

Vecteur viraux
Available to host a PhD student

publications

MJ Orejarena, A Herrera-Solís, S Pons, U Maskos, R Maldonado & P Robledo (2012) Selective Re-expression of ?2 Nicotinic, Acetylcholine Receptor Subunit in the Ventral Tegmental Area Restores intravenous Nicotine Self-Administration. Neuropharmacology 63, 235-241.

S Tolu, R Eddine, F Marti, V David, M Graupner, S Pons, M Baudonnat, M Husson, M Besson, C Reperant, J Zemdegs, C Pagès, YAH Hay, B Lambolez, J Caboche, B Gutkin, AM Gardier, J-P Changeux, P Faure & U Maskos (2013) Co-activation of VTA DA and GABA neurons mediates nicotine reinforcement. Mol Psychiatry 18, 382-393.

K Maouche, K Medjber, JM Zahm, F Delavoie, C Terryn, C Coraux, S Pons, I Cloëz-Tayarani, JP Changeux, U Maskos, P Birembaut & JM Tournier (2013) ?7 nicotinic receptor regulates CFTR in the airway epithelium and induces CFTR dysfunction under chronic nicotine exposure. Proc Natl Acad Sci U S A 110, 4099-4104.

G Collo, F Bono, L Cavalleri, L Plebani, S Miola, E Merlo Pich, MJ Millan, M Zoli, U Maskos, PF Spano & C Missale (2013) Nicotine-induced structural plasticity in mesencephalic dopaminergic neurons is mediated by functional dopamine D3 receptor and Akt-mTORC1 pathway. Mol Pharmacol 83, 1176-1189.

C Morel*, L Fattore*, S Pons, A Hay, F Marti, B Lambolez, M De Biasi, M Lathrop, W Fratta, U Maskos* & P Faure* (2013) Nicotine consumption is regulated by a human polymorphism in dopamine neurons. Mol Psychiatry, in press

Fields of research

Neuropharmacology / cell signaling

Research Theme

Notre programme de recherche a pour objectif d'étudier les mécanismes moléculaires et les circuits neuronaux sous-tendant les fonctions exécutives et la dépendance à la nicotine dans la souris. Celle-ci se prête à une grande variété d'approches, allant des manipulations génétiques, la pharmacologie moléculaire, l'imagerie à l'etude des comportements. Ces études seront réalisées en intégrant différents niveaux d'organisation.Notre objectif est de développer une neurobiologie moléculaire des fonctions cognitives basée sur une nouvelle approche de génétique moléculaire: l'injection stéréotaxique, dans des régions définies du cerveau, de vecteurs lentiviraux servant à exprimer de manière stable des gènes. Nous avons déjà utilisé cette méthode pour ré-exprimer des récepteurs nicotiniques fonctionnels de l'acétylcholine (nAChRs) dans la VTA de souris invalidées pour ces récepteurs. Nous avons restauré les fonctions exécutives ainsi que la capacité à s'auto-administrer la nicotine (Maskos et al., Nature, 2005). Cette approche sera exploitée pour exprimer spécifiquement des gènes dans des catégories définies de neurones. On pourra ainsi, dans une même structure, discréminer le rôle des neurones dopaminergiques et GABAergiques. On pourra également inactiver des gènes en utilisant l'expression de siRNAs. Ces méthodes pourront être adaptées au rat et singe, mais aussi pour créer des souris et des rats génétiquement modifiés (GMMs et GMRs) par l'infection précoce d'embryons avec des vecteurs lentiviraux. L'adaptation au rat se justifie car beaucoup de tests comportementaux ciblant les fonctions mentales les plus élaborées ne peuvent être appliqués à la souris.Les nAChRs participent au contrôle de nombreuses fonctions telles que la mémoire, l'apprentissage, la récompense et l'addiction, ainsi que l'anxieté, la douleur, l'attention sélective, le sommeil et l'éveil. Ils sont impliqués dans de nombreuses neuropathologies, telles l'ADHD, Alzheimer, Tourette, probablement l'autisme, et le vieillissement. On visera spécifiquement la compréhension du rôle de sous-unités définies du nAChR dans les circuits qui sous-tendent les fonctions exécutives et l'addiction à la nicotine. On inclura également une étude du rôle comparé de différentes régions ducerveau impliqués dans ces fonctions chez la souris, tel que le cortex préfrontal, le noyau accumbens, la VTA et l'amygdale, ainsi qu'une dissection des systèmes neuromodulateurs sous contrôle des nAChRs.Les bases cellulaires et anatomiques de ces circuits seront étudiées par des méthodes combinant les technologies d'imagerie fonctionnelle à base de fibres optiques et de résonance magnétique fonctionnelle.Ces données permettront le développement et l'évaluation de modèle théorique, tel que le modèle du workspace, qui visent à définir les processus neuronaux sous tendant la génése de contrôle executif. En particulier, un modèle computationnel définissant les voies par lesquels la nicotine affecte les processus.

Etudiants ENP

Lauriane HARRINGTON

Lab rotation

Role of the nicotinic receptor in Alzheimer’s Disease pathology and treatment

Chercheur responsable: 

MASKOS Uwe

Dates: 

1 September 2016 - 30 June 2017

Date limite de candidature: 

1 September 2016

Lab rotation proposal: 3 months

~ Sep-Dec 2016 ~ Jan-March 2017 ~ Apr-June 2017

Project: 

The nicotinic receptor is a direct target of the Amyloid beta peptide, the causative agent of AD. We have developed novel animal models to study AD and the role of the nicotinic receptor. We are carrying out in vivo two photon imaging of the cortex to analyse the changes occurring in cortical function as a consequence of the direct interaction between A beta and different subunits of the nicotinic receptor. This work can be used to define novel medication for the disease.

Address: Institut Pasteur - 25 rue du Docteur Roux 75015 Paris:

Phone number: + 33 1 45 68 88 06 ; Emailumaskos@pasteur.fr

Website

Superviseur: 

Uwe MASKOS